*** MISE A JOUR DES SUJETS ***
Dernière mise à jour le: 11 JUILLET 2017 à 14h45'.
-------------------------
Dernier Sujet: La Page de madones
-------------------------
Nous avons 78 membres enregistrés sur le Forum.
-------------------------
Le Blog: http://casaoasis.sosblog.fr dispose de plus d'informations et totalise 180 inscrits à ce jour.
-------------------------
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» LE QUARTIER DE BEAUSEJOUR
Mar 22 Mar - 10:18 par BAUDRIER GERARD IBRAHIM

» QUATIER DU JARDIN PUBLIC A CASA
Lun 1 Déc - 14:54 par tocra

»  - ECOLE du CARMEL St JOSEPH à l'OASIS
Jeu 30 Jan - 17:43 par nicole38

» LES AUTOS DE NOS PARENTS
Jeu 30 Jan - 17:21 par nicole38

» LES QUARTIERS LIMITROPHES A L'OASIS (V2)
Jeu 30 Jan - 16:58 par nicole38

» L'HISTOIRE DU QUARTIER "MAARIF"
Dim 8 Déc - 23:24 par Admin

»  *** BIENVENUE AUX NOUVEAUX
Jeu 28 Mar - 17:10 par Cannelle

» QUARTIER de L'AIA
Mer 6 Fév - 9:20 par michele16

» L’Harmattan publie l’autobiographie de Mustapha Jmahri
Mer 14 Nov - 18:09 par Admin

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


IL ETAIT UNE FOIS LE QUARTIER DE L'OASIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IL ETAIT UNE FOIS LE QUARTIER DE L'OASIS

Message par Admin le Jeu 26 Avr - 17:28


DE NOTRE ADOLESCENCE ET DE NOTRE JEUNESSE


LE SUJET EST INSPIRE DE SOUVENIRS, ANECDOTES, RECITS, PHOTOS ET PLANS DE NOS AMIS DE CASAOASIS ET DE DOCUMENTS TROUVES SUR INTERNET.


*** Cet article ouvre le livre de l'histoire du quartier de l'Oasis au milieu du 20 ème siècle par des informations, des archives et des témoignages d'amis de casaoasis. C'est une invitation à papillonner dans des lieux d'histoire et de mémoire de toute notre jeunesse.

- C'est l’un des quartiers les plus anciens de Casablanca.
Il détient son nom grâce à la présence des beaux palmiers qui lui donnent tout le charme d’un endroit résidentiel très calme.
De nombreuses rues étaient en terre batue, d'autres cimentées et les principales étaient goudronnées..
Le quartier de l'Oasis est surtout composé à son origine par de petites fermes et des exploitations de vergers.
Le boulevard Watin était bordé d'Eucalyptus et de larges bas cotés en terre battue.

*C'est à partir de 1940 que le quartier devient résidentiel, par les constructions de villas, par des citadins aisés.
Le quartier avait quelques commerçants (épicerie BEL HADJ à l'angle du Boulevard Watin et de la route de l'Oasis, près de la voie ferrée), l'épicerie Brick à l'angle de la rue Soucarre et de la rue Le Corre.et de 2 cafés restaurants (le grand café de l'Oasis près de Bel Hadj et le Café du Guillaume Tell en face du Carmel St Joseph) sur le Boulevard Watin. Les 3 Quartiers (tabac/journaux, épicerie) près de l'épicier Bel Hadj et du Grand Café de L'Oasis.
L'Auberge d'Andorre et la Boulangerie Rue Aspirant le Cornec et Rue Commandant Soucarre
Près de l'épicerie Bel Hadj, dans une baraque en bois peinte en bleu de 2 mètres sur 3, il y avait un coiffeur qu'on appelait "Barbero".

*A partir de 1950, les commerces s'implantent dans le quartier,
- le marché en bois de couleur vert sur le rond point LECLERC.
- les coiffeurs, le tabac/journaux du rond point au rez de chaussée de l'immeuble Vernizzi.
- La Poste près du Marché au Rond Point LECLERC.
- Les transports, de l'Oasis au centre ville, étaient assurés par les cars DUBARD situé angle rue Achilli et rue des Vanneaux.
Après DUBARD, le transport des Oasissiens fut fait par les TAC (Transports Autonomes Casablancais)
- Les lignes de TAC 6bis et 7bis ont leurs terminus au Rond Point LECLERC.
Cette concentration de commerces autour du Rond Point LECLERC en font le centre et le coeur du quartier de l'Oasis.
Les établissements créés plus tard:
- "la Capelle" Bar tenu par Monsieur DEXIDOUR près de 3 Quartiers sur le Boulevard Watin.
- "les Allobroges" Restaurant tenu par Madame et Monsieur PAGANON sur le Boulevard Watin après l'école de l'Oasis en arrivant sur la route de NOUASSEUR (entre Ferme Bretonne et l'Oasis).
- "L'Hotel de l'Oasis" tenu par Madame et Monsieur KHEDI sur la route longeant la voie ferrée entre Fanceville et le Boulevard Watin.


Vue actuelle (2012) du quartier de l'OASIS.


Saviez vous qu'à notre époque ......à l'OASIS:
- La rue de l'Aspirant le CORNEC se nommait précédemment Rue d'ANDORRE d'où le nom de l'Auberge d'Andorre qui se trouvait dans cette même rue près de la Boulangerie.
- La rue de BIR-HAKEIM se nommait précédemment Rue de RIOM.
- La rue EUGENE ACHILLI se nommait précédemment Rue des OISEAUX.
- La rue du Prof JEAN PERRIN se nommait précédemment Rue du MERLE BLANC.
- La rue des CHARDONNERETS se nommait précédemment Rue des SPORTS.
- La rue de la LIBÉRATION se nommait précédemment Rue du DAUPHINE.
- La rue OURADOUR-SUR-GLANE se nommait précédemment Rue du GARDE.

[color=yellow]Les personnes connues de notre Quartier:[/color]
- Il y avait Monsieur VIAN, un réparateur de radios (émetteurs et récepteurs) qui nous apprenait à faire des postes à Galène. Il fit construire près de chez lui un petit immeuble avec des logements de location (Rue Achilli face au Douar).
- Monsieur CARILLO (avec sa casquette et sa vieille voiture) était un réparateur de Moissonneuses-batteuses.
- Monsieur PATIE qui était un forgeron et réparateur d'éoliennes (Rue des vanneaux).
- Madame et Monsieur MARTOS qui tenaient le Grand Café/Restaurant de l'Oasis et sa salle de Cinéma.
- Près de l'épicerie Bel Hadj, dans une baraque en bois peinte en bleu de 2 mètres sur 3, il y avait un coiffeur qu'on appelait "Barbero".
- Madame MALTESE qui tenait La Presse et le Tabac près du Rd Point.
- Monsieur Charles KERHOAS: Directeur de l'école de l'Oasis.

DIFFERENTS ENDROITS DU QUARTIER

LES ECOLES:

- L'ECOLE DU CARMEL SAINT JOSEPH s’épanouit au sein de l'Oasis, à l'angle de l'ex Boulevard Watin et de la rue de Ibis, depuis sa fondation en 1937 par les sœurs Carmélites.
A l’époque, l’école avait un cycle primaire et un cycle secondaire avec un internat qui a été fermé ainsi que le secondaire avant le départ des sœurs Carmélites. En 1979, les sœurs des Saints Cœurs ont pris la relève. A la passation, l’école comptait 750 élèves mixtes, presque tous marocains. Actuellement, l’établissement, reste privé et mixte, et relève de l’Archevêque de Rabat, responsable de l’Eglise Catholique au Maroc.




Intérieur de l'Eglise du Carmel Saint Joseph.


Entrée de l'école du Carmel Saint Joseph de l'Oasis.




- L'ECOLE PRIMAIRE MIXTE DE L'OASIS.
Construite en 1922 de classes en bois.

En 1945, l'école de l'Oasis était composée de 3 classes (les premières en entrant à droite étaient en maçonnerie et la 3ème était en bois tout à gauche). Elle à été agrandie en fonction de besoins jusqu'en 1951 (dernière classe en bois démontée).

---------------------------------
Située à l'angle du Boulevard WATIN et de la rue AZEMA.
- Entre 1945 et 1950, son directeur était Monsieur JACQUET et il éxistait encore quelques classes en bois.
- Entre 1950 et 1960, son Directeur Monsieur Charles KERHOAS était bien connu de nous tous par sa rigueur.
- C'est en 1951/52 que la dernière classe en bois à été démontée.
*** C'était peut être une des rares écoles a posséder un PUITS dans sa cour de Récréation.
A la fin de l’année, nous assistions à la distribution des prix.
Les élèves nommés, passaient fièrement, les bras chargés de livres.
Dans la cour de récréation, les filles jouaient aux osselets près du puits, les garçons à ‘’Marteau-Ciseau’’ pour nous départager. Je me souviens que souvent nous avions les poches pleines de capsules de bouteilles, de billes en agate et de noyaux d’abricots avec lesquels nous nous amusions.
---------------------------------------------------------

Vue par satellite (2011) de l'ancienne école primaire mixte de l'Oasis.

- Le Boulevard WATIN (Boulevard Djerrada).
Nous avons connu ce boulevard bordé d'eucalyptus et de larges allées que nous empruntions pour circuler à pied ou en vélo.
Il commençait au quartier de La Ferme Bretonne et traversait (d'Est en Ouest) tout le quartier de l'Oasis jusqu'à la voie ferrée.

Vue du Rond Point de l'Oasis entre 1945 et 1950.

Vue récente (2011) du Rond Point (ex Place Leclerc) et des environs.

LES ENDROITS CONNUS ET FREQUENTES

- Place de la Division LECLERC:
Cette place a été plus communément appelée, par les habitants du quartier, "LE ROND POINT DE L'OASIS".
C'était le lieu de "Rendez-vous" ou de "Retrouvailles" par de nombreux jeunes du quartier qui habitaient dans les environs proches du Rond Point. Cette place regroupait de nombreux endroits propices pour se retrouver. Dotée d'une partie, près des terminus de TAC, avec bancs cimentés, arbres, pelouses et fleurs (Hibiscus, Cannas...). Une partie circulaire et cimentée (avec son mat de cocagne) a permis bà beaucoup d'entre nous d'apprendre à patiner sur roulettes (que de foulures de poignets). C'est là aussi qu'ont eu lieu de nombreuses fêtes de quartier.

Hibiscus du Maroc. Cannas

- La Gendarmerie de l'Oasis:
Pas de commissariat mais une gendarmerie située Rue Ouradour sur Glane et commandée par l'adjudant ALBERT et le gendarme à vélo Mr PEREZ.
- Le Commissariat de Police de l'Oasis:
Le commissariat s'est implanté Rue des CIGALES vers 1955 près du Rond Point.

- Le Terminus de TAC:
Au Rond Point (Place de le division Leclerc) se trouvaient les terminus des TAC des lignes 6bis (par Derb Ghalef) et 7bis (par Maarif) venant de la place de France.

- Le Club de Pétanque:
L'Union Sportive de l'Oasis (USO) tenu par Monsieur Thor MARIANI, était le club de boules où avait lieu des concours de pétanque qui rassemblaient les boulistes de tout le Maroc et même d'Algérie et de France. Son bar et sa terrasse où l'on pouvait déguster de très bonnes brochettes. Ses terrains étaient éclairés ce qui permettait les concours nocturnes. C'est de ce club que fut créé l'équipe de foot regroupant les jeunes du quartier avec leur dirigeant Monsieur ISSANDOU.

- Le Marché de l'Oasis:
Ce petit marché vert était situé face à la poste et à la station d'essence de Madame Teuler.Quelques commerçants Français pour la boucherie, charcuterie, produits laitiers. Le reste était des commerçants pour les fruits, les légumes, l'épicerie. Il a disparu de cet emplacement. Un nouveau marché à été construit toujours sur le rond point des terminus des "TAC" mais à l'opposé de l'ancien emplacement.

- La Station Service:
La station service ESSO (carburant) prés du petit marché à l'angle de la rue du Commandant Soucarre et de la rue de la Libération. Les propriétaires: Mr et Mme TEULER. Le Mécanicien et Metteur au point: Charly OIOLI.

- La Station Radio d'Air France:
Près du Rond Point LECLERC (face à la poste et au Marché) se trouvait dans une villa, la station de radio de la compagnie aérienne AIR FRANCE (Avec sa grande antenne dans le jardin).

- L'Immeuble VERNIZZI et ses Commerçants:

http://i60.servimg.com/u/f60/14/90/65/65/casa_o16.jpg" alt="" />
Les coiffeurs (Hommes et Femmes), le tabac/journaux (Madame MALTESE) du rond point au rez de chaussée de l'immeuble Vernizzi.

- La POSTE de l'Oasis:
Située au Rond Point LECLERC sur le Boulevard WATIN en face du petit MARCHE peint en vert. Entre le Boulevard WATIN et la STATION près de la rue de la LIBERATION.

- Le Café Restaurant "Le Guillaume Tell"
Sur le boulevard WATIN à droite en allant vers le quartier BEAUSEJOUR
: Le café restaurant: Le GUILLAUME TELL, à coté le coiffeur pour Hommes.

- Le Café Restaurant Cinéma
"Le Grand Café de l'Oasis"
Situé sur le Boulevard Watin près de la voie ferrée. Grand café/restaurant avec sa salle de cinéma était tenu par Madame et Monsieur MARTOS.

- La Gare de l'OASIS:
L'on se rappelle encore de l'ancien arrêt de trains au bout du boulevard Watin. Il n'y avait pas de gare mais seulement deux portillons qui permettaient de traversser les voies ferrées pour rejoindre le Derb Bachcou. Certains trains (desservant les environs de Casa) avec des wagons en bois s'arrétaient pour déposer ou bien prendre des passagers.

- Le VERGER:
Le verger "DELBARD" situé entre la rue des Cigales, la rue des Vanneaux et la rue Achilli.

- Le Club de la SOCONY VACUUM:
Situé à l'angle de la rue du Cdt Soucarre et de la rue Jean Chelle. Club de tennis et de Football. Chaque année se déroulait la fête de l'indépendance day (Début Juillet).

- Le Quartier des Américains:
La rue Jean Chelle était habitée par de nombreux Américains de la base militaire de Nouasseur d'où son surnom.

- Le Club de Boules "BSO":
Le second club de boules à l'Oasis (La Boule Sportive de l'Oasis) a été créé et tenu par Madame et Monsieur LELEU.

- Les DOCKS SILOS:

Docks Silos (grande réserve de grains),
- En bordure de la voie férrée qui allait aux Docs, certains (nous étions une quinzaine d'adolescents) ont connu et exploré les "Grottes de l'Oasis" sans que leurs parents soient au courant. Exploration des grottes à la lueur de bougies.

- La CLINIQUE DE L'OASIS:
Cette clinique se situait près du Rond Point de Marseille proche de l'école de l'Oasis.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
--- A SUIVRE ---


A VOUS DE COMPLETER PAR VOS INFOS.

[center]
avatar
Admin
Admin

Localisation : Région PARISIENNE
Age : 74
Messages : 137
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://casaoasis.sosblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum